Home Actualités Aigles du Mali CAF Awards : Seydou Keïta et Mahamadou Diarra, les grands oubliés !

CAF Awards : Seydou Keïta et Mahamadou Diarra, les grands oubliés !

229
0
SHARE
Mahamadou Diarra (Real Madrid) et Seydou Keïta (FC Barcelone)

Le «ballon d’or africain», devenu CAF Awards 1995, est un prix récompensant le meilleur footballeur africain du continent. Si le Malien Salif Keïta «Domingo» a été le précurseur en 1970 avec France Football. Depuis 1992, le meilleur joueur africain est distingué par le titre de joueur africain de l’année décerné par la Confédération africaine de football (CAF). Le Ghanéen Abedi Ayew Pelé, a donc été le premier lauréat de la CAF en 1992, malgré une finale perdue à la CAN à Dakar, mais avec un titre de Champion de France avec l’Olympique de Marseille.

En revanche, plusieurs légendes du football africain, sont passés à côté de ce titre individuel, malgré leurs performances en club ou en dans leurs différentes sélections nationales, à l’image des Maliens Seydou Keïta et Mahamadou Diarra «Djila».

Seydou Keïta, le «golden boy» malien

Premier africain désigné meilleur joueur d’une phase finale de Coupe du monde U20 en 1999 au Nigeria, devant un certain Ronaldinho, Franck Lampard… et où le Mali s’était classé à la 3ème place, Seydou Keïta «Seydoublen», n’a jamais remporté le ballon d’or africain. Élu meilleur joueur africain en 2011, l’ancien joueur du FC Barcelone, a terminé la même année, deuxième à la CAF Awards, derrière l’Ivoirien Yaya Gnégnéri Touré. En 2007, il avait encore fini 3ème au classement de ce trophée, derrière l’Ivoirien Didier Drogba et son compatriote Frédéric Oumar Kanouté. Pourtant, l’ancien capitaine des Aigles, est le deuxième Africain le plus titré de l’histoire après le Camerounais Samuel Eto’o Fils, avec 17 sacres dans sa carrière, dont le fameux sextuplé en 2009 avec le FC Barcelone : Ligue des champions, championnat d’Espagne, Coupe du Roi, Supercoupe d’Europe, Supercoupe d’Espagne et Coupe du monde des clubs.

Mahamadou Diarra «Djila», El Gran Guerrero

Explosif, tenace, rugueux et infatigable, Mahamadou Diarra «Djila», a aussi été l’un des meilleurs milieux de terrain de l’histoire du football. Plusieurs fois sacré avec l’Olympique Lyonnais, avec 5 Champion de France : 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007, puis 4 Vainqueur du Trophée des champions: 2003, 2004, 2005 et 2006. Transféré au Real Madrid en 2006, il sera surnommé par la presse espagnole, «El Gran Guerero», faisant allusion à sa grande combativité et son intelligence dans le jeu. Une sentinelle capable de boucher le déséquilibre d’une équipe résolument tourné trop vers l’attaque comme le Real des «Galactiques» de Luis Figo, David Beckham, Zinedine Zidane, Ronaldo, Roberto Carlos, Raul Blanco Gonzales, Guti… Entraîneur à l’époque des Merengues, Fabio Capello, le qualifie «de recrue n°1» du club. Il marque un but décisif lors du dernier match de la Liga 2006-2007 permettant au Real d’être champion. Avec le Real, il remportera également la Liga et la Supercoupe d’Espagne en 2008.

Bréhima DIAKITÉ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here