Home Actualités CAN CAN 2019 (Groupe F) : Cameroun, Ghana, Guinée-Bissau et Bénin

CAN 2019 (Groupe F) : Cameroun, Ghana, Guinée-Bissau et Bénin

259
0
SHARE
Cameroun

L’Égypte abritera la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, du 21 juin au 19 juillet 2019, dans des villes comme Le Caire, Alexandrie, Suez, Ismaïlia et Port-Saïd. En perspective de ce grand rendez-vous du football continental, Reference14sport présente les équipes participantes. Aujourd’hui le groupe F, composé du Cameroun, du Ghana, de la Guinée-Bissau et du Bénin.

 

Bréhima DIAKITÉ

Cameroun : 19ème participation

Les Lions indomptables visent le doublé

Vainqueur de l’édition 2017 au Gabon pour la 5ème fois de son histoire, le Cameroun vise le doublé comme en 2000 et 2002. Mais, les Lions indomptables seront très attendus par leurs adversaires en poule.

Deuxième sélection la plus titrée du continent avec 5 couronnes derrière l’Égypte (7 titres), le Cameroun est un sérieux candidat à sa propre succession sur le toit de l’Afrique.

Même si les Lions indomptables feront sans plusieurs de leurs cadres, notamment Joël Matip, Nicolas Nkoulou, Benjamin Moukandjo…, Clarence Seedorf compte sur 10 rescapés de l’expédition gabonaise pour défendre le titre. Il s’agit de : Fabrice Ondoa, Ambroise Oyongo, Fai Collins, Michael Ngadeu Ngadjui, Georges Mandjeck, Arnaud Djoum, Jacques Zoua, Karl Toko-Ekambi, Clinton Njie et Christian Bassogog, qui avait été élu meilleur joueur de la CAN 2017.

Privé de l’organisation de cette édition, le Cameroun ne renonce pas à son but principal : «rester roi d’Afrique».

Participations (19) : 1970, 1972, 1982, 1984, 1986, 1988, 1990, 1992, 1996, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2010, 2015, 2017, 2019

Palmarès : Vainqueur en 1984, 1988, 2000, 2002 et 2017; Finaliste en 1986 et 2008 ; 3ème en 1972

 

Les 23 Lions indomptables du Cameroun

Gardiens (3) : Andre Onana (Ajax/NED), Fabrice Ondoa (Ostende/BEL), Carlos Kameni (Fenerbahçe/TUR)

Défenseurs (7) : Fai Collins (Standard Liège/BEL), Michael Ngadeu (Slavia Prague/CZE), Yaya Banana (Panionios/GRE), Jean-Armel Kana-Biyik (Kayserispor/TUR), Gaëtan Bong (Brighton/ENG), Ambroise Oyongo (Montpellier/FRA), Tchakonte Dawa (Mariupol/UKR)

Milieux (5) : Andre-Frank Zambo Anguissa (Fulham/ENG), Pierre Kunde malong (Mayence/GER), Georges Mandjeck (Maccabi Haïfa/ISR), Gilles Djoum (Hearts/SCO), Wilfrid Kaptoum (Bétis Séville/ESP)

Attaquants (8) : Stéphane Bahoken (Angers/FRA), Jacques Zoua (Astra Giurgiu/ROU), Clinton Njie (Marseille/FRA), Christian Bassogog (Henan Jianye/CHN), Éric-Maxim Choupo-Moting (PSG/FRA), Joël Tagueu (Maritimo/POR), Karl Toko Ekambi (Villarreal/ESP), Olivier Boumal (Panionios/GRE)

Sélectionneur : Clarence Seedorf (Pays-Bas)

 

Ghana : 22ème participation

Le Black Star vise une 5ème étoile

L’une des grosses cylindrées du continent, avec 4 trophées à son palmarès, le Ghana, qui a presque toujours terminé dans le carré d’as, court après un 5ème sacre qui tarde à se dessiner. Le Black Star a perdu 4 finales de CAN, dont la dernière en 2015 face à la Côte d’Ivoire (0-0, TAB 9-8).

Avec les frères Ayew et Gyan, le sélectionneur Kwesi Appiah a retenu 12 joueurs qui étaient présents à la CAN 2017 au Gabon, où le Ghana avait été éliminé en demi-finales : Richard Ofori, Andy Yiadom, John Boye, Jonathan Mensah, Baba Rahman, Thomas Partey, Christian Atsu, Mubarak Wakaso, Afriyie Acquah. Pour sa part, Kwadwo Asamoah effectue son grand retour : sa dernière CAN remonte à 2013.

L’inusable Asamoah Gyan, 33 ans, meilleur buteur de la sélection (51 buts en 105 capes), mécontent du retrait du brassard de capitaine au profit d’André Ayew Pelé, avait annoncé le mois dernier sa retraite internationale. Mais, il est revenu sur sa décision après l’intervention du président ghanéen Nana Akufo-Addo, qui a appelé les joueurs à l’union sacrée.

Après 4 finales perdues en 1970, 1992, 2010 et 2015, le Black Star espère décrocher une 5ème étoile qui le fuit depuis très longtemps.

Participations (22) : 1963, 1965, 1968, 1970, 1978, 1980, 1982, 1984, 1992, 1994, 1996, 1998, 2000, 2002, 2006, 2008, 2010, 2012, 2013, 2015, 2017, 2019

Palmarès : Vainqueur en 1963, 1965, 1978 et 1982 ; Finaliste en 1968, 1970, 1992, 2010 et 2015 ; 3èmeen 2008.

 

Les 23 Black Stars du Ghana

Gardiens (3) : Richard Ofori (Maritzburg United/RSA), Lawrence Ati- Zigi (Sochaux/FRA), Felix Annan (Asante Kotoko)

Défenseurs (8) : John Boye (FCMetz/FRA), Andy Yiadom (Reading/ENG), Abdul Baba Rahman (Reims/FRA), Lumor Agbenyenu (Goztepe/TUR), Kassim Nuhu (Hoffenheim/GER), Jonathan Mensah (Columbus Crew SC/USA), Joseph Aidoo (Genk/BEL), Joseph Attamah (Başakşehir/TUR)

Milieux (8) : Mubarak Wakaso (Deportivo Alaves/ESP), Thomas Partey (Atlético Madrid/ESP), Kwadwo Asamoah (Inter Milan /ITA), Thomas Agyepong (Hibernian/SCO), Afriyie Acquah (Empoli/ITA), Andre Ayew (Fenerbahçe/TUR), Christian Atsu (Newcastle United/ENG), Samuel Owusu (Cukaricki/SER)

Attaquants (4) : Asamoah Gyan (Kayserispor/TUR), Jordan Ayew (Crystal Palace/ENG), Caleb Ekuban (Trabzonspor/TUR), Kwabena Owusu (Leganes/ESP)

Sélectionneur : James Kwesi Appiah

 

Guinée-Bissau: 2ème participation

Les Djurtus pour franchir un palier

La Guinée-Bissau a participé à la CAN 2017 au Gabon, avec un nul face au pays hôte (1-1) en match d’ouverture et deux défaites contre le Cameroun (2-1, 2ème j.) et le Burkina Faso (2-0, 3ème j.). Pour sa deuxième participation, la Guinée-Bissau espère enregistrer sa toute première victoire.

Actuelle 31ème nation africaine et 118ème mondiale au dernier classement FIFA, la Guinée-Bissau a décroché sa qualification dans les ultimes secondes de la 6ème et dernière journée à domicile, en faisant match nul contre le Mozambique (2-2), grâce à un but à la 90ème minute de jeu de Frédéric Mendy.

Pour cette deuxième participation à la CAN, le sélectionneur Baciro Cande (52 ans) a renforcé son effectif avec des expatriés comme Tomás Dabo (FC Rieti), Bacar Baldé (Gandzasar Kapan), Mama Baldé (Des Das Aves), Romario Baldé (Academica Coimbra), Joao Jaquite (Tondela), Moreto Cassama (Reims), Marcelo Djalo (Fulham FC)…

Les Djurtus ne s’en cachent pas, ils espèrent faire une très bonne CAN en Égypte cet été.

Participations (2) : 2017, 2019

Palmarès : Néant

Les 23 Djurtus de la Guinée-Bissau

Gardiens (3) : Jonas Mendy (AC Viseu/POR), Rui Camara Dabo (Favbril/POR), Edimar Viera Ca «Ivanov» (UDIB)

Défenseurs (7) : Rudinilson Silva (FK Kaunas Zal/LIT), Marcelo Djalo (Fulham FC/ENG), Juary Soares (CD Mafra/POR), Mahammad Youssuf Cande (Santa Clara/POR), Tomas Dabo (FC Riete/ITA), Eulanio Gomes (Maritimo/POR), Eliseu Nadjac Soares (Rio Ave/POR)

Milieux (6) : Soriano Mané (Cova de Piedade/POR), Judilson Gomis Tunkara «Pelé» (Monaco/FRA), Jose Lopes «Zezinho»(FC Senica/SLQ), Jorge Nogueira (Desportivo Das Aves/POR), Joao Jaquite (Tondela/POR), Moreto Cassama (Reims/FRA)

Attaquants (7) : Jorginho Barbosa (CSKA Sofia/BUL), Piqueti Djassi (Al Shoulla FC/KSA), Toni Silva (Attihad/EGY), Mama Baldé (Des Das Aves/POR), Romario Baldé (Academica Coimbra/POR), Fréderic Mendy (Vitória Setubal/POR), Joseph Mendes (Ajaccio/FRA)

Sélectionneur : Baciro Cande

 

Bénin : 4ème participation

Les Écureuils veulent enfin mordre

Le Bénin retrouve la Coupe d’Afrique après 2010 en Angola où il s’était fait éliminer dès le 1er tour. Les Écureuils ne sont jamais parvenus à s’extirper de la phase de groupes en 3 participations, encore moins à signer la moindre victoire (8 défaites, 1 nul, 4 buts inscrits et 20 encaissés en 9 matchs).

La bande à Stephan Sessègnon voudrait bien vaincre le signe indien en Égypte en gagnant et en accédant aux 8èmes de finale. Même si ça ne sera pas aisé, Michel Dussuyer, ancien sélectionneur de la Guinée (2002-2004 et 2010-2015) et de la Côte d’Ivoire (2015-2017), a du vécu sur le continent et pourrait bien réussir l’exploit de hisser les Écureuils au 2ème tour. Il a déjà joué la finale de la CAN 2006 sur le banc de la Côte d’Ivoire, en tant qu’adjoint d’Henri Michel, et emmené la Guinée deux fois en quarts de finale, comme sélectionneur en 2004 et 2015.

Cette fois-ci sera-t-elle enfin la bonne pour le Bénin ? L’espoir est permis après une campagne de qualifications réussie au cours de laquelle les Écureuils ont notamment battu l’Algérie (1-0) et le Togo d’Adebayor (2-1) au terme d’un match à forte pression.

En préparation, les Béninois ont signé 2 succès contre la Guinée (1-0, but de Sessègnon) et la Mauritanie (3-1) avec un triplé de Steve Mounié.

Participations (4) : 2004, 2008, 2010, 2019

Palmarès : Néant

Les 23 Écureuils du Bénin

Gardiens (3) : Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/TUR), Saturnin Allagbé (Niort/FRA), Cherif Dine Kakpo (Buffles)

Défenseurs (8) : Junior Salomon (Plateau United/NGA), Olivier Verdon (Sochaux/FRA), Khaled Adénon (Amiens/FRA), Moïse Adilehou (Levadiakos/GRE), David Kiki (Red Star/FRA), Emmanuel Imorou (Caen/FRA), Rodrigue Fassinou (Buffles Borgou), Seïdou Barazé (Moulins-Yzeure/FRA)

Milieux (6) : Rodrigue Kossi (Club Africain/TUN), Jordan Adéoti (Auxerre/FRA), Mama Seibou (SC Toulon/FRA), Tidjani Anaane (US Ben Guerdane/TUN), Sessi D’Almeida (Yeovil Town/ENG), Stéphane Sessègnon (Gençlerbirligi/TUR)

Attaquants (6):Mickaël Poté (Adana Demirspor/TUR), Steve Mounié (Huddersfield/ENG), Désiré Sègbè Azankpo (Senica/SLQ), Jodel Dossou (FC Vaduz/LIC), Cèbio Soukou (Hansa Rostock/GER), David Djigla (Niort/FRA)

Sélectionneur : Michel Dussuyer (France)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here