Home Actualités CAN U23 : Moussa Sissako, un «Titi» chez les Aigles Espoirs

CAN U23 : Moussa Sissako, un «Titi» chez les Aigles Espoirs

1239
0
SHARE
Moussa Sissako et Fousseni Diawara, sélectionneur adjoint Mali

Le Mali participera à la 3ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations U23 en Égypte, du 8 au 22 novembre 2019, qualificative pour les Jeux olympiques Tokyo 2020. Si le sélectionneur Fagnery Diarra n’a pas tous ses meilleurs éléments sous la main, il est parvenu à convaincre le jeune Moussa Sissako (18 ans) de rejoindre les rangs des Aigles Espoirs.

Plusieurs jeunes Espoirs maliens seront privés de la Coupe d’Afrique des Nations U23 Égypte 2019, en raison du refus de leurs clubs de les libérer, à l’image de Cheick Oumar Doucouré (Lens), Moussa Djenepo (Southampton), Mamadou Fofana «Nojo» (FC Metz), Boubacar Kiki Kouyaté (Troyes), Amadou Haïdara «Doudou» (RB Leipzig), Sékou Koïta et Mohamed Camara «Tiamantié» (RB Salzbourg)… Pour pallier ces absences, Fagnery Diarra a puisé dans le vivier des expatriés, en convoquant le jeune Moussa Sissako (PSG) et Boubacar Traoré (FC Metz). Ce dernier est vainqueur de la dernière Coupe d’Afrique des Nations U20 avec le Mali face au Sénégal (1-1, TAB 3-2), à Niamey au Niger.

Né le 10 novembre 2000 à Clichy en France, le jeune défenseur central du Paris SG Moussa Sissako est une bonne recrue pour les Aigles Espoirs du Mali. Même s’il n’a pas encore fait ses grands débuts avec l’équipe première de la capitale française, le néo-international espoir malien évolue régulièrement en UEFA Youth League avec les U19 et aussi avec les réserves parisiennes. Il a déjà disputé 7 matchs en Youth League cette année, pour 2 passes décisives.

Du haut de ses 1m89 pour environ 78 kg, Moussa Sissako est un défenseur central qui est bon des deux pieds. Très rugueux dans le marquage et une bête des airs, il est considéré comme l’une des valeurs montantes du Paris SG, où il est encore sous contrat jusqu’en 2021. D’ailleurs, il était dans le viseur de plusieurs clubs anglais l’été dernier, comme Newcastle et Brighton, mais le PSG n’est pas prêt à laisser partir son «petit monstre» physique.

Cependant, le rêve du jeune Moussa Sissako est désormais de faire une grande carrière professionnelle avec son club de formation, le PSG et internationale avec les Aigles du Mali. Mais pour l’heure, il va falloir faire ses preuves avec les Espoirs maliens, lors de la 3ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Le Mali partage le groupe A avec l’Égypte, le Cameroun et le Ghana. Les trois premières places de la compétition sont qualificatives pour les JO de Tokyo 2020.

Bréhima DIAKITÉ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here