Home Actualités Découverte de talents Découverte : Djibril Doumbia, le «Catalan» de Colorado

Découverte : Djibril Doumbia, le «Catalan» de Colorado

534
0
SHARE
Djibril Doumbia (FC Barcelone)

Né à Boulder en 2000, au Colorado, d’une mère germano-américaine et d’un père malien, Djibril Doumbia (18 ans), est un jeune gardien de but évoluant avec les U19 de l’Académie du FC Barcelone aux USA. Il a été bercé dans une famille de footballeurs, puisque sa mère est une ancienne joueuse de football, tout comme son père.

«J’ai commencé à aller aux jeux de Colorado Rapids avec ma mère, mon frère et mon grand-père quand j’étais tout petit et j’ai regardé mon frère aîné jouer au football alors que j’étais enfant, j’avais hâte de commencer à jouer. J’ai commencé à jouer au football à l’âge de 4 ans», a indiqué Djibril Doumbia, qui évolue donc avec les U19 de l’Académie du FC Barcelone des USA. Évoluant comme attaquant, le jeune Djibril Doumbia, finit par se convertir en gardien de but : «Mon entraîneur avait été gardien de but et a dû voir quelque chose en moi et m’a suggéré de jouer à ce poste. Je ne voulais vraiment pas jouer comme gardien de but, car cela me rendait nerveuse de subir autant de pression et de me concentrer sur moi. Ma mère m’a convaincu d’essayer au moins une fois. Elle m’a traînée vers Play It Again Sports le plus proche et a acheté ma première paire de gants de gardien de but… qui étaient des gants d’entraînements bon marché et minces. Je les ai portées lors du prochain match, j’ai bien joué et j’ai accepté d’être gardien de but à temps partiel pour cette saison. Quelques saisons plus tard, j’ai finalement renoncé à vouloir jouer sur le terrain et je me suis concentré à devenir gardien de but. À ce moment-là, j’étais dans la 1ère équipe, nous avions remporté une Coupe d’Etat et j’allais au lycée. Mon équipe de lycée s’est classée première au pays et nous avons remporté le championnat national dans une bataille en prolongations de 14 PK. C’était un jeu que je n’oublierai jamais et un sentiment incroyable de gagner».

Son rêve est de jouer au plus haut niveau en professionnel au Japon. «J’ai toujours voulu voyager en Asie car l’une de mes marraines est Japonaise. Son fils, mon ami Yoshi, est décédé il y a deux ans et vivre pour lui m’apporte beaucoup d’inspiration et de motivation dans ma vie. Quand Andres Iniesta a pris sa retraite du FC Barcelone et rejoint Vissel Kobe, cela m’a encore plus intéressé à jouer au Japon. Mon frère a pris quatre ans de Japonais et a passé cinq semaines au Japon l’été dernier. Il a dit que j’adorerais ça», raconte-t-il.

Bréhima DIAKITÉ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here