Home Actualités CAN Salah, Maréga, Diagne,… Les artilleurs africains déchaînés avant la CAN

Salah, Maréga, Diagne,… Les artilleurs africains déchaînés avant la CAN

644
0
SHARE
Moussa Maréga (FC Porto)

À quelques mois de la CAN 2019, les artificiers africains respirent la forme dans les grands championnats européens. Des attaquants qualifiés avec leurs pays respectifs pour cette 32ème édition (15 juin au 13 juillet en Égypte) rivalisent d’adresse tous les week-ends. Un avant-goût du grand rendez-vous continental, qui regroupera pour la première fois 24 équipes.

Si la Tanzanie n’est pas encore qualifiée pour cette CAN, son buteur Mbwana Aly Samatta reste l’attaquant africain le plus efficace en Europe avec 25 réalisations et 3 passes décisives en 32 matchs toutes compétitions confondues avec le RCK Genk. La Tanzanie (2ème, 5 pts-2) a impérativement besoin d’un succès à domicile face à l’Ouganda, lors de la 6ème et dernière journée, combiné à une défaite du Lesotho (2ème, 5 pts-5) en déplacement au Cap-Vert (4ème, 4 pts-1), le 22 mars prochain.

Mbaye Diagne, la rage du Lion de Kulübü

Même face à des actes racistes les plus haineux de Turquie, le Sénégalais Mbaye Diagne (27 ans) fait preuve de grandeur, pour porter haut la modeste formation de Kasimpasa Spor Kulübü, qui occupe la 4ème place de la Super Lig avec 29 points, après 18 journées. En forme olympienne cette saison, l’ancien joueur de Tianjin TEDA FC en Chine a réussi à planter 20 buts et offert 2 passes décisives en 19 matchs toutes compétitions confondues. À la différence de Samatta, Mbaye Diagne a inscrit tous ses 20 buts dans le championnat d’élite turc, dont il est le meilleur réalisateur, loin devant le Nigérian Henry Onyekuru (9 buts, Galatasaray).

Mohamed Salah, la confirmation

Après un début de saison timide, Mohamed Salah (26 ans), désigné pour la deuxième année consécutive «Meilleur joueur africain» de l’année, semble avoir dissipé les doutes. En grande réussite ces derniers temps, le buteur égyptien, qui rêve de remporter la CAN 2019 à domicile, enfile les buts comme des perles en Premier League anglaise. Il a fini de larguer le Gabonais Pierre Emerick Aubameyang (14 buts), en réalisant un doublé le week-end écoulé face à Crystal Palace (4-3). Le Pharaon occupe désormais seul la tête des meilleurs canonniers de ce championnat avec 16 réalisations. Cette saison avec Liverpool, Mo Salah a déjà marqué 19 fois et distillé 8 passes décisives en 31 matchs toutes compétitions confondues.

Aubameyang, le «général» des Gunners

Deuxième co-meilleur buteur de la Premier anglaise, Pierre Emerick Aubameyang (29 ans) est au sommet de son art. Arrivé l’hiver dernier, le Gabonais a déjà mis dans sa poche les inconditionnels de l’Emirates Stadium. En peu de temps, le joueur s’est fait un nom en Angleterre grâce à de multiples buts d’anthologie, qui font rappeler aux plus nostalgiques la fameuse époque Thierry Henry. S’il est toujours en course cette saison pour le titre de «Soulier d’Or» européen avec 14 buts à 2 longueurs de Mo Salah (16 buts), «PEA», comme on le surnomme, espère encore mettre des buts et permettre à Arsenal de remporter au moins un trophée cette année. Il comptabilise 16 buts et 3 passes décisives en 28 matchs toutes compétitions confondues cette saison avec Arsenal.

En éliminatoires de la CAN, le Gabon n’est pas encore tiré d’affaire. Pour se qualifier, les Panthères devront obligatoirement battre le Burundi à Bujumbura, lors de la 6ème et dernière journée.

Moussa Maréga, le «Terminator»

Après une première année réussie avec le FC Porto, qui a remporté la Primeira Liga portugaise, grâce notamment aux 22 buts qu’il a marqués, Moussa Maréga (27 ans) semble prendre une nouvelle dimension. En plus de son efficacité, avec déjà 16 réalisations en 28 matchs toutes compétitions confondues, le «Terminator» est de plus en plus très généreux. Il a également offert 9 passes décisives. Mieux, il est le meilleur buteur africain de la phase aller de la Ligue des champions UEFA 2018-2019, avec 5 buts en 6 matchs.

Le Malien s’annonce redoutable à la CAN, pour laquelle sa sélection est déjà qualifiée.

Par ailleurs, d’autres buteurs africains qualifiés pour la grand-messe continentale en Égypte s’illustrent de fort belle manière avec leurs clubs respectifs, notamment l’Ivoirien de Lille Nicolas Pépé (13 buts et 10 passes décisives en 23 matchs), l’insatiable Tunisien de l’AS Saint-Étienne Wahbi Khazri (13 buts et 3 passes décisives en 21 matchs) ou encore le talentueux Marocain de l’Ajax Hakim Ziyech (12 buts et 11 passes décisives en 26 matchs).

Bréhima DIAKITÉ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here