Home Actualités Aigles du Mali Turquie (D2) : Hamidou Traoré, un gladiateur à la conquête du Bosphore

Turquie (D2) : Hamidou Traoré, un gladiateur à la conquête du Bosphore

494
0
SHARE
Hamidou Traoré et ses coéquipiers à Adana Demirspor

À 23 ans, le milieu de terrain malien Hamidou Traoré «Dou», semble prendre une nouvelle dimension avec Adana Demirspor, en 2ème division turque. L’ancien joueur du Club Olympique de Bamako (COB), monte en puissance au fil des rencontres. Pour une énième fois, il vient d’être plébiscité dans l’équipe-type de la 21ème journée de la 1. Lig.

Déjà un joueur majeur de l’équipe-type de la phase aller en 1. Lig (D2 turque), Hamidou Traoré «Dou», figurait sur les tablettes de plusieurs clubs européens, à l’instar de Celta Vigo, KAS Eupen, Saint-Trond, Étoile Rouge de Belgrade… Mais, le joueur qui commence à prendre une nouvelle dimension dans sa carrière, a décidé de terminer la saison avec Adana Demirspor, qui se bat pour retrouver l’élite turque.

Victime de blessure en début de saison, Hamidou Traoré «Dou», a su revenir en force pour s’installer défensivement comme titulaire à part entière dans cette formation d’Adana Demirspor. Il a disputé 16 matchs et offert 2 passes décisives. Mais, le meilleur reste à venir, pour ce milieu de terrain, qui frappe inlassablement à la porte de l’Équipe nationale du Mali, à travers ses performances en club.

La Super Lig dans le viseur

Après 21 journées, les Mavi Şimşekler (les éclairs bleus), sont au pied du podium avec 34 points, à seulement 2 longueurs de retard de Bursaspor (3ème, 36 pts). Adana Demirspor dispose de la meilleure attaque de ce championnat avec 38 buts marqués et l’une des meilleures défenses, avec 22 buts encaissés en 21 journées.

Leur objectif de monter cette année en Super Lig, est donc plus que légitime. Il ne reste plus qu’à bien négocier le reste de la saison, en engrangeant le maximum de points possibles, pour finir dans les deux premières places de ce championnat, synonymie de montée, sans passer par les play-offs.

Bréhima DIAKITÉ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here